25 janvier 2017

Les parents émotionnellement immatures - Traductions sélectives

Pendant longtemps, je n'ai pas compris pourquoi la vie était si difficile avec mes parents, et pourquoi je me transformais en une toute autre personne en leur présence. Depuis quelque temps, j'essaie de me détacher d'eux et c'est la solution qui a le mieux marché jusque là. Sans couper les ponts, c'est moi qui décide quand je leur parle, quand je les vois, et j'essaie de ne plus m'impliquer émotionnellement.
Et puis, il y a peu, j'ai lu quelques articles qui m'ont permis de comprendre le pourquoi du comment. Ainsi, j'ai décidé de consacrer un article à ce sujet.

Ce livre vous fournira des informations plus détaillées; dommage qu'il ne soit pas traduit en français.

1- Iels font des colères
Voici la priorité d'un parent émotionnellement immature : ellui, ellui, et encore ellui. Même s'iels disent et croient sincèrement que vous êtes le centre de leur univers, iels agiront toujours violemment si les choses ne vont pas dans leur sens ou si leurs préférences doivent passer en dernier.
Les personnes émotionnellement matures sont capables de compromis, de se calmer, de reconnaître le manque de rationalité, et savent s'exprimer correctement. Les personnes immatures, en revanche, explosent de manière inappropriée, ont des opinions simplistes qui ne peuvent être discutées, et n'assument que rarement leur part de responsabilité dans leurs réactions violentes de colère, ou se sentent très rapidement consternés une fois la tempête passée. Iels ont de vraies réactions de bébés, ce qui fait de vous la personne "rationnelle" très tôt dans votre enfance.

2- Iels ne savent pas comment gérer leurs émotions
L'un des critères principaux pour déterminer si l'un-e de vos parents est émotionnellement immature, c'est qu'iel n'a aucune idée de comment gérer sa propre vie émotionnelle. Iel ne s'est pas assez développé pour pouvoir gérer ce qui lea met en colère, lea rend triste, ou lea fait se sentir en insécurité. Cette confusion est ce qui lea rend incapable de s'occuper correctement de quelqu'un : iel ne comprend pas vraiment comment sa propre jauge interne fonctionne, et ne semble pas avoir de contrôle concret sur elle. Iel n'est pas très fort en introspection, et iel n'ira voir un psy qu'à reculons.

3- Les choses ne vont bien que s'iels sont au centre de l'attention
L'immaturité émotionnelle fait stagner les gens dans un état émotionnel d'irritabilité, enfantin, où iels ne peuvent pas fonctionner, à moins de se sentir complètement en sécurité et apprécié-es. Cela signifie qu'il faut être constamment concentré-e sur elleux, leur donner de l'amour, et satisfaire leurs demandes. S'iels ne peuvent être au centre de l'attention, iels s'agiteront de sorte à l'attirer à nouveau : cacher quelque chose, bouder, faire des colères, se comporter de manière dramatique...
Que ce soit de l'embarras, de la culpabilité, de la honte, un besoin de cacher leur comportement, ou le fait de croire que vous ne mériterez jamais autant l'attention qu'elleux, cela finira par avoir un effet sur vous. Leur incapacité à se remettre en question signifie que tout ceci semble très raisonnable à leurs yeux.

4- Iels ne répondent pas de manière rationnelle ou empathique
Les parents émotionnellement immatures ont des réactions étranges et qui, pour un être humain normal et stable, semblent complètement démesurées. Vous partez à l'école et iel vous dit que vous lea quittez; vous demandez ce qu'on mange ce soir et iel explose dans une attitude défensive; vous marchez seul-e dans la rue et iel a peur que vous vous fassiez tuer. Il s'agit d'exprimer l'émotion qui fait surface en premier et le plus fort, sans respect pour vos sentiments. Iels se préoccupent d'exprimer, de manière insensible, comment iels se sentent, et vos ressentis à ce propos ne comptent pas.

5- Iels peuvent être affamé-e-s émotionnellement
Le phénomène de la "faim émotionnelle" est très important pour les enfants de parents émotionnellement immatures. La faim émotionnelle est basée sur une sensation profonde de vide inconscient dans la vie du parent, un reste potentiel de l'enfance, qu'iel essaie de réparer en s'approvisionnant en affection auprès de ses enfants, souvent en les couvant de manière compulsive. Les parents affamé-e-s émotionnellement ont désespérément besoin qu'on ait besoin d'elleux pour elleux-mêmes, et ont tendance à négliger le fait que leur recherche d'amour puisse créer des problèmes avec leurs enfants.
Les enfants de parents affamé-e-s émotionnellement ne ressentent jamais la sécurité d'un amour nourrissant, et peuvent souvent grandir en se sentant vides.

6- Vos besoins et vos ressentis ne sont ni entendus, ni validés
Les enfants de parents émotionnellement immatures souffrent d'un grand manque, qui vient de l'invalidation. Iels ne sont ni entendu-e-s, ni réellement vu-e-s, si ce n'est comme un accessoire. Leurs vies émotionnelles intérieures ne sont pas comprises, appréciées, ni même crues. Les parents émotionnellement immatures ne peuvent même pas prendre en charge leur propre vie intérieure, alors pas la peine de compter sur leur acceptation de celle de leurs enfants.
Vous pouvez trouver difficile, en temps qu'adulte, d'avoir une vision cohérente de votre propre personnalité ou de vos points de vue émotionnels. Il y a aussi des chances pour que vous mettiez vos propres besoins en dernier.

7- Vous vous êtes mis à agir comme un adulte très tôt
Dans beaucoup de situations, le "parent" dans la vie d'un parent émotionnellement immature n'est pas ellui : c'est quelqu'un d'autre, et souvent, c'est vous. Les enfants de parents émotionnellement immatures peuvent en réalité, en grandissant devenir des personnes capables, rationnelles, car elles ont du avoir le rôle de la personne qui éduque, qui calme, et ont du apprendre à mettre de côté leurs propres émotions très tôt. Elles ont du devenir des adultes rapidement afin de gérer la "contagion émotionnelle", ou atténuer les émotions d'un parent pour qu'elles ne submergent pas la famille entière.
Ce n'est pas naturel, cela dit; beaucoup d'enfants qui se retrouvent dans cette position découvrent tardivement qu'iels ont été privés de la joie, des parts irresponsables de l'enfance. Souvent, les enfants dans cette situation deviennent des adultes anxieux, fragiles qui ne savent pas quoi faire de leurs propres émotions. Devenir adulte trop tôt peut avoir ce genre de conséquences.

Les caractéristiques des parents émotionnellement immatures :  

- égocentrisme
- manque de capacités à compatir avec / comprendre les expériences émotionnelles de ses enfants
- peut se concentrer sur les besoins physiques de ses enfants aux dépens de ses besoins émotionnels
- des émotions superficielles mais intenses
- peut avoir une tendance à "sur-intellectualiser" / se lier aux autres à un niveau intellectuel, plutôt qu'émotionnel 
- peut tenir les autres à l'écart de ses sentiments, même s'iels font tous les efforts du monde pour établir une relation émotionnelle
- peut causer de la colère et de la rage chez ses enfants à cause de la frustration et de la souffrance causée par le fait que ces parents les tiennent à l'écart. L'enfant peut alors intérioriser toute la colère que provoque les réactions de ses parents, et la rediriger vers ellui-même, et ainsi faire naître en ellui une condition dépressive, anxieuse, et un état d'auto-reproche irrationnel.
- peut créer ce qui a été appelé par les psychologues de "la contagion émotionnelle" (quand le parent est énervé, iel énerve tout le monde au point où chacun se sent personnellement responsable de le réconforter - cela peut prendre la forme d'une bouderie prolongée)
- peut avoir tendance à mettre la faute sur les autres. Par exemple, si l'enfant lea critique, c'est l'enfant qu'iel accuse, de manière défensive, d'être le véritable "malfaiteur" (par exemple, iel peut accuser l'enfant d'être "propice au jugement" et "rancunier").
- le parent peut être tellement absorbé-e par ellui-même et concentré-e sur ses propres besoins, aux dépens de ceux de l'enfant, que cellui-ci ne peut plus créer de sens fort de sa propre identité. Pour reprendre une expression définie par le psychologue Bowen (1976), l'enfant peut devenir psychologiquement "de-self" (littéralement "sans-soi").
 
Il y a quatre différents types de parents émotionnellement immatures

1- Émotionnellement instable
Un parent de ce type peut montrer des changements d'humeur dramatiques, et peut vaciller, de manière imprévisible, entre être trop impliqué dans la vie de l'enfant et être trop distant d'ellui. Un parent de ce type peut aussi être enclin à surréagir, par exemple se mettre, de façon complètement disproportionnée en colère, quand l'enfant fait une petite faute innocente.

2- Obsédé-e
Par exemple, un parent appartenant à cette catégorie peut être accro au travail, obsédé-e par l'idée de poursuivre ses propres objectifs, contrôlant-e et perfectionniste.

3- Passif-ve
Cette catégorie de parents, selon Gibson, minimise (et donc invalide largement) les problèmes émotionnels de l'enfant. Si cellui-ci est maltraité-e par l'autre parent, iel peut même faire comme si de rien n'était, préférant ne pas faire de vagues. En fait, les parents de ce type choisissent en général la voie la plus facile.

4- Rejetant
Ce type de parents peut en arriver à voir ses enfants comme un poids, se mettant en travers de son chemin vers ses objectifs. De cette manière, le parent en veut à l'enfant et le rejette par essence.
 
Que faire pour s'en sortir ? 

Idéalement, ce ne serait pas à vous de faire des efforts, puisque vous êtes l'enfant et la victime. Mais nous parlons ici de personnes qui resteront émotionnellement immatures, et qui ne peuvent changer que très difficilement. C'est pourquoi j'ai voulu vous proposer ici une méthode qui me semble efficace, pour que vous puissiez vous protéger de ces êtres potentiellement toxiques.
Avec des parents immatures, nous attendons une sagesse et de l'empathie qu'iels ne possèdent pas. Ainsi, nous sommes sans cesse confus-es et choqué-es par leur manque de coopération et de sensibilité. Pourquoi faut-il qu'iels rendent tout difficile ? Pourquoi ne peuvent-iels pas penser à nous pour changer ?
Pour gérer des parents émotionnellement immatures, on peut utiliser une méthode en quatre étapes que j'appelle "Méthode de Sensibilisation à la Maturité" :

1- Utilisez votre esprit critique
Plutôt que d'essayer d'engager ces parents, le détachement émotionnel est bien plus sûr. Utilisez votre réflexion plutôt que votre réactivité émotionnelle, et vous ne serez plus leur victime émotionnelle. En observant objectivement leur préoccupations auto-centrées et leurs manœuvres de contrôle, vous devenez libre de votre besoin d'approbation.

2- Exprimez, puis laissez couler
L'une des choses les plus difficiles à comprendre, c'est qu'essayer d'obtenir une réponse satisfaisante de la part de vos parents ne marchera pas. Il est bien plus efficace de dire ce que vous avez besoin de dire en utilisant des mots clairs, intimes, tout en relâchant toute attente par rapport au fait qu'iel changera. En vous entraînant à parler d'une manière calme, vous vous renforcez, peu importe qu'iels répondent de manière positive ou non.

3- Concentrez-vous sur l'issue, et non sur la relation
Vous ne pouvez pas vous attendre à de l'empathie ou de l'équité de la part d'un parent émotionnellement immature. Essayez de réfléchir à l'issue spécifique que vous voulez, plutôt que d'améliorer la relation. Souvenez-vous, tout ce qui est émotionnellement intime effraie ces parents. Décidez quelle issue spécifique vous avez en vue, et allez dans cette direction. Par exemple, vous pouvez demander une excuse, mais vous ne pouvez pas demander un changement d'avis.

4- Contrôlez, ne vous engagez pas 
Contrôlez la conversation plutôt que de réagir à ce que disent vos parents. Créez des objectifs explicites en ce qui concerne le sujet et la durée, et guidez les choses vers là où vous voulez que ça se termine. En contrôlant les choses de manière à ce qu'elles aillent où vous voulez, vous évitez la frustration de voir toutes les conversations détournées par les préoccupations auto-centrées de vos parents. Si vous les laissez donner le rythme, vous finirez épuisé-e et plein-e de rancœur. Ne soyez pas distrait-e par leurs plaintes ou leurs critiques.

Bon courage à vous. Je vous envoie tout mon soutien <3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire